Archive for septembre, 2014

Bientôt 30 ans de carrière et 25 ans après la sortie de leur premier album, Blood Sweat & No Tears, les légendes du NYHC Sick Of It All posent leurs valises à Colmar pour un concert qui s’annonce bouillant. Pour les accompagner ce soir, la place est fait aux locaux de The Boring et aux amis de Syndrom 187 que je vais revoir sur scène après leur longue pause (changement de line-up, composition de l’album…).

C’est donc les Franc-Comtois qui attaquent la soirée. Le son est très bon dans le Grillen et ça va me permettre de me familiariser un peu avec les morceaux du premier album. Force est de constater que le groupe n’a pas perdu de son énergie et délivre un très bon set, malgré un public un peu éparpillé et pas forcément très volontaire. L’accent est mis sur ce premier album avec une grosse majorité de nouveaux morceaux qui sont très bon. Les deux vieux morceaux choisis : « Hacker » et « L’Art Et La Manière » n’aurait pas été mon premier choix, les « Dans La Masse », « En Ligne De Mire » ou « 187 Code Meurtre » m’aurait plus fait plaisir mais je fais pas partie du groupe. En attendant le set se déroule très bien et ça fait plaisir de les revoir sur scène.

La suite vient avec les Alsaciens de The Boring. On m’en avait dis beaucoup de bien et ça va se confirmer ce soir. Le groupe distille un Punk/Hardcore qui tabasse. Que ce soit musicalement, où l’ensemble est bien fait, ou sur scène, où le groupe est très remuant, même si du coup les guitares paraissent parfois un peu brouillonne. Mais on oublie vite ça tant le groupe prend du plaisir de jouer devant leur « demi-dieux » dixit le chanteur. Le son est toujours très bon et malgré quelques petits soucis techniques (un jack cassé et une corde de basse changé en moins de 2 minutes), les morceaux s’enchainent rapidement et on arrive vite à la fin d’un set parfait. Il va falloir suivre de près ce groupe qui va mettre une torgnole a pas mal de monde.

Les vétérans de SOIA arrivent ensuite devant un bon parterre qui n’attend que ça. L’arrivée se fait avec « Death Or Jail » qui donne déjà une indication sur la forme des ‘papys’ : ils sont en formes et ne sont pas là pour se laisser aller. Pete Koller est toujours aussi fou avec sa guitare, il virevolte, il saute de partout, il vient se coller au public et surtout il garde le sourire du début à la fin. Son frère est dans la même lignée et est très bien en voix. Craig paraît un peu plus distant, mais bougera tout de même énormément. Côté setlist c’est un énorme best-of auxquels nous avons droits. De « Uprising Nation » à « Sanctuary » en passant par « Injustice System » ou « World Full Of Hate », tout est fait pour que le public soit content. Et pour être content, il l’est. C’est un beau bordel dans la fosse et les paroles sont reprises en coeur par un public aux anges. Deux nouveaux morceaux nous seront présentés ce soir et ça annonce quelque chose de bon pour l’album a venir en Septembre. Après les deux tubes « Machete » et « Step Down », le groupe s’éclipse quelques temps et revient pour un rappel. Et quel rappel! Lou demande ce qu’on veux entendre. Un « Politics » se fait entendre, Lou est plutôt hésitant en nous disant que ça fait près de 20 ans qu’ils n’ont pas joué ce morceau. Pourtant une fois terminée, le résultat s’est retrouvé plutôt réussi. Une autre personne dans le public réclame « District », le groupe est encore plus hésitant et préférera jouer « Call To Arms » plutôt que de massacrer le morceau. C’est vraiment cool d’avoir ce genre de rappel spontané où le groupe demande un peu l’avis du public. Le dernier morceau était le seul qu’il manquait pour parfaire ce best-of puisque « Built To Last » vient clôturer un concert plein d’énergie et mené de main de maître par un groupe qui va fêter ces 30 ans d’existence en 2016. J’avais adorer Sick Of en festival, j’ai pris une mandale comme jamais dans une petite salle. Comme le dit très bien le titre du dernier morceau de la soirée. Sick Of It All is built to last!!!

Setlist Sick Of It All :
– Death or Jail
– Clobberin’ Time
– Uprising Nation
– Injustice System
– Good Lookin’ Out
– World Full of Hate
– Busted
– Take the Night Off
– Road Less Traveled
– My Life
– Us vs. Them
– Let Go
– Braveheart
– Scratch the Surface
– The Divide
– Just Look Around
– Sanctuary
– Disconnect Your Flesh
– Friends Like You
– Machete
– Step Down
————————-
– Politics
– Call to Arms
– Built to Last