Archive for juin, 2015

Auteur d’un excellent nouvel album, les Poitevins de Klone reviennent sur la scène du Quai’Son en cette veille de fête du travail pour un petit concert intimiste dans cette belle petite salle. Ils sont accompagnés par les locaux de My Only Scenery.

MOS attaquent donc la soirée de bien belle manière. Le Post-Hardcore des lorrains passe très bien en live. Le son signé Chris Edrich est au déjà au top (une constante avec le bonhomme) et permet de bien apprécier toutes les qualités du quartet. Malgré la petite scène, les membres tentent de bouger le plus possible sur les parties énervées. La grosse demi heure accordée passera très vite et on reste un petit peu sur sa faim. Deuxième fois en live et deuxième belle prestation pour moi. A revoir absolument.

Klone poursuit son évolution musicale et revient pour présenter son petit bijou sur scène. Les morceaux sont beaucoup plus calme et j’avais un peu peur que ces morceaux ne tiennent pas vraiment sur scène. Et bien j’ai vite déchanter… Dès l’ouverture avec « Immersion », on comprend que les nouveaux titres prennent une toute autre dimension en live. Porté par un son massif et un Yann toujours aussi impressionnant vocalement, les morceaux sont un peu plus directs sans perdre de leur mélancolie. Bref c’est du tout bon. Les vieux morceaux qui sont joués passent eux aussi toujours aussi bien, mais quel bonheur ces nouveaux morceaux. Que ce soit « Gone Up In Flames » ou le magnifique « Nebulous » qui clôture le set. L’absence de Florent derrière les fûts et de Jean-Etienne à la basse ne se fait pas ressentir. Les deux zicos les remplaçants faisant le boulot de belle manière. Guillaume reste un peu plus discret que Aldrick, qui est intenable, allant même jusqu’à descendre au milieu du public sur le rappel avec la reprise de « Army Of Me » de Björk. Le set sera juste trop court pour une date en tête d’affiche, mais le couvre feu du bar a eu raison de quelques titres. Pas bien grave tant la petite heure va passé très vite, transporté par la musique de Klone.