22/02/2018 16:42
Actualité Métal

Chroniques

Live Reports

Interviews

Concours

Forum

Partenaires

Shop

Le Staff

Contacts

Les Coups De Coeur

In Arkadia - Eyes Of The Ar...


Coilguns - C O M M U T E R S


Abraham - The Serpent, The ...


Earthship - Iron Chest


Gojira - L'Enfant Sauvage

Sondage Du Mois
Il n'y a pas encore de contenu pour ce panneau
Liens Métal Fédé
Myspace
Myspace
Twitter
Sonisphere France 2013 - Samedi 7 Juin 2013
Pour l’an 3 du Sonisphere France, le site du Galaxie revient dans sa première configuration puisque la jauge est fortement en hausse par rapport à 2012 pour une belle affiche avec du beau monde : Iron Maiden, Children Of Bodom, Mastodon, Slayer, Megadeth, Korn, Limp Bizkit et bien d’autres encore. La journée du samedi est la plus intéressante pour moi et ça sera donc la seule journée pour moi (dommage pour Mastodon) malgré le petit nombre de groupe que j’ai envie de voir sur cette journée.

Je ne vais pas revenir sur les points positifs et négatifs du fest, tout a déjà été dis il n’y a qu’a lire les reports d’il y a 2 ans vu que rien n’a bougé. A part pour les VIP/Média, qui avait accès à une zone (en partenariat avec Monster) juste à côté de la Saturn avec une belle vue sur la grosse scène Apollo, qui permettait de voir les concerts tranquillement assis dans un canap’ à l’ombre. L’autre point qui a changé est au niveau des scènes avec des crashs barrière en forme de T, pour séparer la fosse en deux. Un truc un peu inutile et qui va forcément géner le public.

On arrive sur place juste à temps (enfin après un peu d’attente pour récupérer notre pass) pour le début de Dagoba. Et là j’ai un peu peur, le groupe entre en scène sur “I, Reptile” du dernier album, mais on n’entend quasiment rien à part Shawter. Finalement ce n’est qu’un petit problème de réglages et tout reviendra en ordre après une bonne minute. Le son est correct dans l’ensemble, même s’il y a un peu trop de basse. Le groupe est en pleine forme et va donner un excellent set. Z le nouveau venu s’est bien approprié les anciens morceaux et apportent un nouveau feeling à ces titres. Le temps de jeu étant assez court, le groupe va se concentrer sur les morceaux qui font mouches et on n’aura donc qu’un seul morceau du nouvel album. A ces côtés, on retrouve les classiques “The Man You’re Not” et le final classique avec “The Things Within” et “The White Guy 1”. Le public répond bien aux groupes et arrivera à sortir les classiques wall of death et circle pit si chère au groupe, malgré les crashs barrières. Le set se passe donc une nouvelle fois très bien avec les Marseillais et il va maintenant falloir les revoirs en tête d’affiche.

Setlist Dagoba :
- I, Reptile
- The Man You’re Not
- Black Smokers
- It’s All About Time
- The Things Within
- The White Guy 1

Petite pause bière à l’espace Monster pendant Crucified Barbara, qui ont l’air d’avoir donné un bon set, même si je ne suis pas du tout fan de ce qu’elles font et malgré un son qui avait l’air horrible (du larsen et beaucoup trop de basse).

On passe ensuite aux Australiens de Karnivool que je vais découvrir comme beaucoup de monde. Le groupe n’est pas très connu en Europe, mais comme on présente ça en disant que c’est influencé par Tool alors on va tester. Effectivement l’influence Toolienne est bien présente. Le groupe donne donc dans un rock progressif très inspiré et mené par un chanteur qui a une très belle voix. Le groupe a l’air plutôt en forme mais peine à réveiller le public. La faute certainement à cette méconnaissance de la musique du groupe et également à un son vraiment pourri qui ne permettait pas de suivre correctement ce que faisait le groupe. Il va falloir que je me penche sur ce groupe car malgré le son, ça passait vraiment pas mal.

Ensuite c’est grosse pause avec du repos et interview avant de reprendre la soirée avec Amon Amarth. Les Vikings déposent leur drakkar sur scène (littéralement en plus) et entament leur set avec “War Of The Gods”. Le son est plutôt bon et le groupe a l’air très en forme. Johan prend du temps pour nous parler un petit peu en français. Ca se limite à des “ca va bien?” et des “merci” mais l’effort fait tout de même plaisir. Le concert va être un bon mélange de ce qu’à fait le groupe avec les classiques “Death In Fire”, “The Pursuit Of Vikings” ou “Runes To My Memory” aux côtés des plus récents “Live For The Kill” ou “Destroyer Of The Universe”. Au milieu du set le groupe en profite pour nous dévoiler le titre éponyme du prochain album “Deceiver Of The Gods” en même temps que la magnifique pochette comme fond de scène. Le set se terminera par “Guardians Of Asgaard”, qui permet à un public très réceptif de chanter une dernière fois à la gloire d’Odin. Un set rondement mené par les Suédois qui doivent revenir en tête d’affiche cet hiver.

Setlist Amon Amarth :
- War Of The Gods
- The Pursuit Of Vikings
- Destroyer Of The Universe
- Live For The Kill
- Deceiver Of The Gods
- Runes To My Memory
- Death In Fire
- Twilight Of The Thunder Gods
- Guardians Of Asgaard

Retour à l’espace Monster pendant Motorhead, qui fait du Motorhead. Désolé pour les fans mais ça va 5 minutes et après ça saoule. On a l’impression d’entendre la même chanson pendant une heure. Heureusement qu’il y a de la bière et de cahuètes. Zappage de In Flames un peu forcé le temps d’aller chercher à manger... 1/2 heure pour prendre 3 tickets, 1/2 heure pour des saucisses au curry (enfin c’est ce qui était écrit, j’attends encore le curry)... On arrive donc pendant Slayer qui lui aussi fait du Slayer. On n’a pas vu grand chose pour pas être trop mal placé pour Korn. Mais de ce qu’on a entendu c’était l’autoroute comme d’hab. Le son avait pas l’air trop moche en tout cas.

On arrive donc au seul groupe que je ne voulais absolument pas raté sur ce Sonisphere. Près de 14 ans à les écouter et encore jamais vu. Il faut dire que le départ de Head et la qualité des derniers albums avait mis un frein au fait de les voir. Mais le retour de Head et les setlists proposées depuis son retour (et surtout le fait que c’est pas loin) font qu’on va tenter l’expérience. Vérification dès le début du concert avec un enchainement “Blind”, “Twist / Chi” qui fait mal. Le son est très bon et le groupe est en très grande forme. La setlist, fortement composé par des vieux morceaux est presque parfaite. Le coup de mou du milieu de set avec “Narcissistic Cannibal”, “Coming Undone”, voir même “Did My Time” est un peu dommageable. Surtout en sortant de “Dead Bodies Everywhere” et avant le medley “Shoots And Ladders” coupé après le dernier ‘Mary had a little lamb’ et enchaîné avec la dernière partie de “Somebody Someone”. Du bonheur donc. La fin de set se fera sur des titres beaucoup plus rare, avant un rappel composé de “Get Up!” qui m’a bien surpris et des classiques “Got The Life” et “Freak On A Leash”. Un rappel un peu mou à mon goût avec des tempos ralentis qui font perdre l’énergie accumulée jusque là. Une petite déception pour le rappel mais le reste était tellement bon. Korn est de retour et ça fait du bien à voir (ou a revoir pour certains).

Setlist Korn :
- Blind
- Twist
- Chi
- Falling Away From Me
- Dead Bodies Everywhere
- Narcissistic Cannibal
- Coming Undone
- Did My Time
- Shoots And Ladders / Somebody Someone
- Here To Stay
- Helmet In The Bush
- Need To
- No Place To Hide
------------------------
- Get Up!
- Got The Life
- Freak On A Leash

Dernier groupe de la soirée et on reste dans la même époque. Sauf que pour Limp Bizkit, ça fait très longtemps que je n’écoute plus. Je me suis arrêté au Chocolate Starfish et j’avais donc un peu peur que les nouveaux morceaux me lassent vite. Heureusement pour moi, la bande à Durst à eu la bonne idée de composée sa setlist à 90% sur des morceaux que je connais, avec pas moins 7 morceaux de Chocolate Starfish. Le groupe a l’air en forme, Fred Durst est plutôt bien en voix, même si elle n’est pas toujours audible (problème de mix). Le bougre fera même monter un fan, qui avait un petit carton avec cette demande, sur le second morceaux. Bonne ambiance donc. Bonne ambiance également dans le public avec les vieux titres bien groovy, qui sont repris en coeur. Que ce soit les classiques “Break Stuff”, “My Generation” ou les plus rares comme “Livin’ It Up”, chaque morceaux est très bien suivi. Le problème est que le groupe prend du temps entre chaque titres, beaucoup de temps et ça fait perdre beaucoup d’énergie au set. Dommage car ça passe quand même plutôt bien sur scène. Le final arrive assez vite et se fera avec 2 des plus gros titres du groupe, “Take A Look Around” et “Rollin” qui permettent à cette journée de très bien se terminer.

Setlist Limp Bizkit :
- Why Try
- Full Nelson
- Hot Dog
- My Generation
- Livin’ It Up
- Break Stuff
- My Way
- Faith
- Eat You Alive
- 9 Teen 90 Nine
- Leech
- Counterfeit (en partie)
- Pollution (en partie)
- Take A Look Around
- Rollin’ (Air Raid Vehicle)



Une seule journée de Festival pour moi, qui a tenu ces promesses, en tout cas musicalement. Une belle découverte avec Karnivool, des concerts toujours de qualité pour Dagoba et Amon Amarth et surtout une belle claque venant de Korn et un excellent moment avec Limp Bizkit. A voir pour l’année prochaine en fonction de l’affiche.
Derniers Articles

Cult Of Luna + God Seed @ L...


Coilguns + My Only Scenery ...


The Ocean + Hacride + Shini...


Dagoba + Slaughterers @ Le ...


Madball + Walls Of Jericho ...


[Interview] Hacride - Juill...


Hacride + Fifteen + Temnein...


[Interview] Dagoba - Sonisp...


In Arkadia @ Yverdon, 27 ju...


Redeeming Torment


Sonisphere France 2013 - Sa...


Hatebreed + Six Grammes Eig...


Cult Of Luna + The Ocean + ...


MetalRide Festival V - L'Au...


A Day With The Ocean - Pela...


Bonecrusher Fest @ Kulturfa...


Knuckledust + Dirty Fingers...


The ARRS + Crush The Clock ...


In Arkadia - Eyes Of The Ar...


Coilguns - C O M M U T E R S


Hyana + Khynn + Broken Edge...


Machine Head - Machine Fuck...


As They Burn + Make Me A Do...


Gojira + Trepalium + Klone ...


The Epic Industrialist Tour...


Khynn + Hyana @ Pontarlier,...


Blindness - Scar(r)ed


Sybreed + Samael @ Lausanne...


Klonosphere Tour @ L'Autre ...


Hypno5e + Anunaki + Stone R...


Sybreed - God Is An Automaton


Abraham - The Serpent, The ...


Earthship - Iron Chest


Rise Of The Northstar + All...


[Interview] As They Burn